Le métier de copywriter est en pleine croissance ces dernières années grâce au développement d’ Internet. En effet, de plus en plus de jeunes et de moins jeunes se tournent vers cette profession pour ses nombreux avantages. Devenir copywriter en 2024 est une vraie opportunité car ce métier est vraiment passionnant. En plus, ce métier permet d’être libre et de travailler de n’importe où avec une simple connexion Wifi. Que vous choisissiez de devenir salarié ou freelance, cet emploi propose un salaire attractif et une carrière professionnelle prometteuse.

De plus, il ne requiert pas une formation académique classique : la plupart des copywriters sont autodidactes. Pourtant, face à l’explosion des contenus et des conseils en copywriting présents sur le web, une formation est devenue indispensable pour être plus efficace. Voyons dans le détail ce que représente le métier de copywriter en 2024.

Voyons en détail tout sur le métier de copywriter en 2024.

Qu’est-ce que le métier de copywriter ?

Le copywriting englobe toutes les techniques d’écriture de vente et de persuasion, surtout en ligne. Le rôle du copywriter consiste à créer des textes, appelés « copies », dans le but d’influencer un prospect et de le pousser à l’achat.

Le métier s’intègre ainsi dans le funnel commercial d’une entreprise pour attirer des clients et générer des ventes. Il est donc important de connaître le métier avant de lancer son activité de formation en copywriting.

En français, le terme copywriter signifie concepteur-rédacteur, mais cette traduction ne définit pas le vrai sens de la profession. En effet, la conception-rédaction est très utilisée dans le milieu de la publicité. Le terme désigne les créateurs de slogans et de publicités. Pourtant, ce n’est qu’une partie du copywriting.

Pour la petite histoire, les premiers copywriters apparaissent dans les années 1950-1960. Ils écrivaient des publicités visant à convaincre le prospect d’acheter un produit en quelques lignes. Leur mission nécessitait un usage précis et convaincant des mots. Ils étaient très sollicités par les agences de publicité pour vendre des produits de grandes marques.

Avec l’arrivée d’Internet, le copywriting a évolué en intégrant une dimension marketing. Bien que certains puristes considèrent que le copywriting se concentre uniquement sur la rédaction axée sur la vente, il faut adopter une vision plus large de ce métier. En réalité, une vente se prépare bien en amont grâce à du contenu éducatif et à la création d’un lien de confiance avec l’audience.

Le rôle du copywriter est donc d’intervenir à chaque étape de ce flux. Il doit assurer la cohérence du message.

Aujourd’hui, le travail des copywriters se décline sur plusieurs formats :

  • Pages de vente : visent à vendre directement, souvent utilisées pour des formations.
  • Pages produits : essentielles pour les boutiques e-commerce pour convaincre rapidement un visiteur.
  • Articles de blog : influencent l’acte de vente en éduquant et en créant un lien de confiance.
  • Landing pages : leur CTA peut être une inscription à une newsletter, un téléchargement de lead magnet, une demande de démo, etc.
  • Publicité en ligne : rédigées pour inciter à l’action, vues sur Facebook ou Instagram.
  • Séquences email : séries d’emails conçues pour encourager l’achat.
  • Posts sur les réseaux sociaux : créent une relation et rassurent le prospect.
  • Scripts de vidéos YouTube ou formats courts (TikTok) : visent à susciter l’engagement et à construire un lien.

Ainsi, devenir copywriter implique de maîtriser divers supports de communication et d’adopter une approche plus large de la persuasion et de la vente.

À combien s’élève le salaire d’un copywriter ? Quelle rémunération espérer ?

La question de la rémunération d’un copywriter dépend de nombreux facteurs. Comme toutes les autres professions, il n’existe pas de réponse universelle à cette question.

Plusieurs éléments définissent le salaire d’un copywriter en CDI :

  • Le niveau de séniorité,
  • Le secteur d’activité de l’entreprise,
  • L’importance du rôle,
  • La difficulté de trouver un profil adéquat,
  • La capacité à négocier.

Selon les sondages, le salaire moyen d’un copywriter à Paris est de 38 000 € brut par an. Cela semble cohérent : avec de l’expérience, un copywriter junior en 2017 gagnait 36 000 € par an, et après un an et demi, le salaire peut passer à 41 000 €. Depuis, le métier s’est démocratisé en France, avec une légère augmentation des rémunérations.

Pour les freelances, les disparités de rémunération sont beaucoup plus importantes. La différence entre le copywriter le moins bien payé et le mieux payé peut être supérieure à dix fois. Cette variation s’explique par la capacité à se vendre, le travail sur la marque personnelle et la crédibilité. En observant les tarifs sur les plateformes professionnelles, on peut distinguer trois catégories de freelances :

  • Les indépendants à bas tarif : ceux qui peinent à se vendre, offrant leurs services pour quelques centimes par mot et facturant généralement moins de 150 € par jour.
  • Les indépendants haut de gamme : ceux qui se positionnent sur un marché premium, facturant entre 500 € et plus de 1 000 € par jour.
  • La classe moyenne des freelances : ceux qui se situent entre les deux extrêmes, facturant entre 200 € et 400 € par jour, ce qui leur permet de vivre confortablement de leur activité.

Le métier de copywriter offre des opportunités variées et peut constituer un véritable projet de vie, bien au-delà d’un simple passe-temps.

Quelles études entreprendre pour devenir copywriter ?

Bien qu’il n’existe pas de cursus spécifique pour devenir copywriter, plusieurs formations peuvent vous aider à acquérir les bases du marketing digital et du journalisme :

  • Bac +2 : BTS en communication ou DUT en communication.
  • Bac +3 : Licence en communication, marketing, lettres modernes, bachelor en webmarketing ou publicité.
  • Bac +5 : Master en communication digitale ou lettres.
  • Bac +6 : MBA en marketing ou MSc en publicité.

Des formations en ligne sont également disponibles, certaines étant éligibles au CPF, comme Copywriting-Rédacteur web indépendant avec LiveMentor.

C’est quoi un bon copywriter ?

Pour devenir un excellent copywriter, il est capital de se former à l’écriture marketing, même si aucune formation spécifique n’existe.

Les qualités d’un bon copywriter

Avant d’explorer les formations et les ressources, définissons les qualités nécessaires pour être un bon copywriter :

  • Passion pour l’écriture : un copywriter doit aimer jouer avec les mots. Il doit être prêt à écrire beaucoup, que ce soit des landing pages, articles de blog, pages web, publications sur les réseaux sociaux, infographies ou scripts vidéo. Il passe son temps à inventer, reformuler, réécrire, et perfectionner ses textes.
  • Curiosité : pour produire du contenu pertinent et utile, un copywriter doit constamment rechercher des informations, non seulement sur son métier, mais aussi sur les sujets qu’il traite.
  • Créativité : bien qu’il puisse s’inspirer de campagnes marketing célèbres, un copywriter doit créer du contenu unique qui demande une grande dose de créativité et d’imagination.
  • Psychologie comportementale : le copywriting repose sur une compréhension approfondie de la psychologie comportementale. Un copywriter doit connaître les biais cognitifs et faire preuve d’empathie pour comprendre et informer son audience.

En suivant ces conseils et en développant ces compétences, vous pourrez devenir un copywriter efficace et performant.

Classé dans:

Business,

Dernière Mise À Jour: 18 juin 2024